L’eau froide pour se revitaliser

Quelques explications

Pourquoi passer du chaud au froid ?

Par exemple, après un passage au sauna, le corps est encore chaud donc nous tolérons mieux l’eau froide.

Mais c’est surtout que le passage du chaud au froid est excellent pour tout notre système cardio-vasculaire.

Lorsque l’on a chaud, le sang est amené au niveau de la peau (où l’eau s’y évapore lorsque l’on transpire afin de refroidir le corps). Sous l’eau froide, le sang reflue vers les organes pour leur permettre de résister à l’agression soudaine, c’est ce qu’on appelle la vasoconstriction.

Choqué par le froid, notre système circulatoire fonctionne à plein régime et permet à nos organes d’être mieux irrigués. C’est alors qu’ils font le plein d’oxygène et de nutriments.

Stimulés, nos organes évacuent plus facilement les toxines et les impuretés vers nos organes éliminateurs (que l’on appelle émonctoires : foie, intestins, poumons, reins et peau).

 

Les nombreux bienfaits de la douche froide

  • Comme je vous l’expliquais précédemment, le froid stimule notre système cardiovasculaire et facilite l’élimination des déchets.
  • Stimule notre système immunitaire (certaines études démontrent que les personnes qui s’immergent souvent dans l’eau froide produisent plus de globules blancs. Cela renforce donc notre aptitude à lutter contre les infections et elle augmente la production de lymphocytes T, très efficaces contre les bactéries.)
  • Le bain d’eau froide stimulerait la bonne humeur. Avec le froid, notre cerveau sécrète plus d’endorphines. Ces neurotransmetteurs sont connus pour leurs effets euphorisants et antidouleur. Les douches froides stimulent aussi la production de noradrénaline, une hormone qui améliore le bien-être et diminue les symptômes liés à la dépression.
  • Calme les inflammations de la peau (par exemple l’eczema).
  • Resserre les écailles des cheveux et par conséquent les rend plus brillants et favorise leur brillance.
  • Resserre les pores, et réduit la sécrétion de sébum.
  • Aide à perdre des calories. Le Dr Saldmann (cardiologue et nutritionniste à Paris) explique le froid mobilise notre graisse brune et la fait fondre progressivement (contrairement à la graisse blanche qui fond grâce au sport). La graisse brune est productrice d’énergie et de chaleur et diminue sous l’action du froid. Cette dernière s’active et entraîne une augmentation de l’énergie et de calories brûlées pour maintenir votre corps à 37°C.

Les règles pour profiter au mieux de cette méthode

Si vous êtes fatigué(e), épuisé(e) ou malade, je vous déconseille la douche froide pour le moment, vous perdriez davantage votre énergie à essayer cette technique.

Si vous vous sentez apte et que vous souhaitez vous revitaliser, allez-y progressivement. A côté, il est important d’avoir une bonne hygiène de vie (notamment un bon sommeil et une bonne alimentation).

Quelques règles :

– Toujours après du chaud ! (bain, douche, sauna, hammam…)
– Puis tiédir l’eau peu à peu le temps que le corps s’y habitue
– Enfin, commencer le froid par les jambes puis le bassin afin de stimuler les surrénales et éliminer davantage de toxines, et réveiller notre énergie. Vous pouvez vous arrêter au niveau des reins sous les côtes.

Il est important de respecter vos limites.

Après la douche, il est également important de ressentir une sensation de chaleur (signe que les surrénales ont réagi en sécrétant de l’adrénaline et les graisses brunes produisent de l’énergie.

Attention cependant, si votre corps souffre ou si vous avez encore plus froid après la douche, c’est qu’il n’a pas encore les ressources nécessaires et qu’il faudra d’abord vous revitaliser et retrouver votre énergie avant de recommencer.

 

Comment procéder ?

Si vous êtes très frileu(se)x, commencez par une douche à température normale (environ 37-38°C), au bout de quelques minutes, réduisez progressivement la température de l’eau.

C’est normal si les premières fois sont difficiles (au fur-et-à-mesure de la pratique, le corps s’y habitude). On y va doucement mais sûrement ! Vous pouvez baisser la température jusque 15°C au fil de votre pratique.

Toujours tenir le pommeau de douche à 20cm environ de la peau en partant du bas vers le haut comme je vous l’expliquais plus tôt. L’idéal est de tenir 3 à 5 minutes.

 

Allez-y en douceur, selon vos ressentis, toujours avec respect de vos limites.

Prenez soin de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *